• Résumé

    Pour plus d’infos ou pour de l’info récente, vous pouvez vous reporter aux rubriques “Catégories” ou “Archives” de la colonne de droite.

     

    Juillet 2009 à décembre 2009

    • douleurs sporadiques dans l’épaule droite
    • paresthésies sporadiques dans la poitrine
    • perte de 5kg en quelques jours
    • toux incessante

    Janvier 2010

    • mon cou grossit et je suis essouflé au moindre effort + tachycardie (mon coeur bat à 110-120 pulsations/min au repos!)
    • mon médecin se décide enfin à me faire faire une radio des poumons

    Février 2010

    • on diagnostique un lymphome, cancer du système lymphatique, une tumeur de 9cm dans le médiastin* antéro-supérieur et une autre de 2cm près des surrénales;
    • on me fait faire une première chimio à la suite de laquelle mon organisme est dévasté, couché 24h sur 24 pendant 2 semaines, incapable de faire quoi que ce soit la 3ème.

    Mars 2010

    • je commence un traitement alternatif, le protocole américain Bill Henderson
    • au lieu de me rendre à ma deuxième séance de chimio je fonce m’inscrire à la capac;
    • je ne reprendrai la chimio que si je souffre d’un SGRUHI (symptôme grave requérant une hospitalisation immédiate) ayant un rapport avec mon cancer.

    Octobre 2010

    • sous la pression familiale, je retourne voir mon ancien médecin (celui qui m’avait donné de 3 à 6 mois en mars)
    • étonné de me voir entrer vivant dans son cabinet, il me suggère de me faire faire un CT scan thoracique
    • alors que j’avais juré de ne plus mettre les bras dans un hôpital, sauf en cas de sgruhi, je prends rendez-vous

    Novembre 2010

    • le 30, le scan révèle que la tumeur a diminué (de 84x71x92mm elle est passée à 50x50x19mm), mais elle est toujours là

    Mars 2011

    • nouvelle prise de sang, tout est parfait (voir ici)

    Juin 2011

    • CT scan thoracique le 1er juin. La masse médiastinale, mesurant 49x11mm correspond maintenant à une thrombose dans la veine cave.

    Août 2011

    • Un ancien camarade de l’athénée devenu cardiologue rencontre par hasard le spécialiste de radiologie interventionnelle à Saint-Luc (Bruxelles).
    • Le 25 août celui-ci parvient à placer un stent de 14x60mm dans mon tronc veineux brachiocéphalique droit (thrombosé) et à recanaliser ma veine cave supérieure (sténosée par la tumeur et autres saloperies).

    Septembre 2011

    • Je comprends par hasard qu’apparemment la tumeur a disparu. En effet dans le dernier scan, la seule masse que l’on ait trouvée dans le médiastin correspond à la thrombose qui a été soignée par stent.

    Février 2015

    • Cinq ans après le diagnostic de mon cancer, je suis toujours là.
    • Cependant je reste très “humble” et n’estimerai être véritablement guéri que lorsque je mourrai d’autre chose. Et évidemment, dans 10 ans ou plus (15 ans après la disparition de la tumeur).

    * médiastin? si vous êtes comme moi, vous ne savez pas ce qu’est le médiastin. Quel prof en a parlé à l’école? Aucun! Eh bien le médiastin, c’est l’espace entre les poumons où se trouve des organes de moindre importance, comme le coeur… où passent des vaisseaux sympas, comme l’aorte, les artères pulmonaires et la veine cave. Bref si une tumeur se trouve là et que par hasard elle mesure 9cm, il est possible qu’elle comprime l’un ou plusieurs desdits vaisseaux et provoque des symptômes comme exprimés en janvier 2010… J’ai eu de la chance qu’elle n’ait pas éprouvé de l’affection pour mon coeur 🙂 sérieusement!

     

    24 responses to “Résumé” RSS icon

    • vous avez eu un sacré courage et une bonne dose de confiance en vous et dans les remèdes alternatifs pour laisser tomber la chimio

      de tout coeur avec vous .

      Merci

    • Courage, confiance en moi et… l’inconscience d’un enfant

    • RE Bonjour patrick,vous,vous souvenez,nous avons visitez votre maison,je tiens à vous dire que vous m’avez beaucoup touché,j’admire votre courage,gardez votre force et votre courage,qui est à mon avis l’accompagnateur important dans votre traitement.Avec beaucoup de sympathie,je vous remercie pour votre humanité qui se dégage de votre personnalité.Courage et Bien à vous,Mme Goffin.

    • Bonjour Patrick,

      Je suis impressionnée par votre courage, je n’ai pas eu le cran de rejeter la chimio. Par contre, avez-vous déjà entendu parler des bétaglucanes ? J’en prends depuis le début de mon cancer et j’ai mieux supporté les chimios, je n’ai pas perdu mes cheveux à la grande stupéfaction de mon oncologue. Je suis également le protocole de Bill Henderson.

      Bien à vous,

      Anne

    • Merci 🙂
      Non je ne connais pas les bétaglucanes…
      Pas facile en effet de rejeter la chimio… J’ai une longue histoire de rejet des médicaments (depuis 1989), peut-être que ça m’a “aidé”!

    • Je viens d’apprendre hier la mauvaise nouvelle; une masse médiastinale…à analyser, le doc m’a proposé un scan. Je rentre chez moi, je m’effondre ; je refuse tout traitement via la médecine traditionnelle, je ne veux pas être charcutée. Je prends donc rdv chez un médecin homéopathe pour ce soir, et ce matin je découvre votre blog, qui m’a fait un bien fou ! merci, merci et encore merci, tout ce que j’ai lu me donne du courage, félicitations à vous.

    • Je suis heureux de constater que mon expérience vous soit utile et vous ait réconforté. Quoi que vous décidiez, attachez une grande importance à votre attitude, le mental. J’en suis vraiment convaincu. Entre la tumeur et vous, c’est vous qui allez prendre le dessus. N’ayez aucun doute à ce sujet.

    • Bonjour Patrick,

      Bon anniversaire (1 jour en retard).
      Merci pour votre blog que j’ai découvert au cours de mes recherches.
      Je suis atteinds d’un cancer de la prostate opéré en 2008, pas de chimio, pas de radiothérapie.
      Actuellement, début de récidive, je me bats pour ne pas devoir passer par les rayons ni prendre de la chimio ou hormonothérapie.
      Comme vous, je suis sensible aux médicaments depuis ma naissance (test génotype révélateur de mutations de gènes de détoxification).
      J’aimerais avoir de vos nouvelles récentes.
      Bon courage,
      Daniel

    • Merci pour mon anniversaire et désolé de vous répondre aussi tard.
      Avez-vous changé votre mode de vie d’une quelconque manière depuis 2008?

    • Bonjour Patrick,

      J’ai modifié mon alimentation.
      Suppression de la viande, de plus en plus crudivore.
      Je complémente en grenade fermentée et extraits de champignons.
      Le professeur qui m’a pris en charge m’a fait arrêter la consommation de soja qui serait défavorable pour la prostate malgré l’information contraire par rapport aux asiatiques ( il semblerait que nous n’avons pas les mêmes enzymes qu’eux).
      Mon taux de PSA est mesuré tous les 3 mois, c’est l’indicateur qui exprime la récidive du cancer de la prostate.
      Le professeur m’a conseillé alimentation saine la moins cuite possible, pas de produit laitier de vache, exercice physique, soleil pour la vitamine D, no stress, pas de soja, pas de viande rouge.
      Après avoir augmenté, mon taux PSA semble s’être stabilisé, j’espère le maintenir le plus longtemps possible pour éviter la radiothérapie.

      Daniel

      • Bravo Daniel 🙂
        Je constate que vous avez trouvé un professeur qui me semble très ouvert…
        Je suis de plus en plus convaincu de la nécessité impérieuse de fournir au corps une bonne quantité d’acide alpha-linolénique qui lui permettra de fabriquer les prostaglandines PGE1 et PGE3.
        Ces dernières sont indispensables dans la lutte ou prévention contre le cancer.

      • bonjour,
        Nous sommes en 2015, commentva votre santé? le PSA?

        possible de se contacter? je suis à peu près dans votre situation

        delhassepierre@yahoo.fr

        merci

    • On en veut davantage traité de cette manière. Continuez.

    • Patrick, votre site est bienvenu face au manque ahurissant d’information en Français sur les traitements alternatifs pour le cancer.
      Je suis au Mexique où je prend soin de ma femme qui a un cancer de pancréas détecté depuis Mai 2009. Elle va très bien et n’a jamais pris de chimios, ni radiations, ni chirurgie, elle a même refusé la biopsie. Tout a été et continue a être par médecine douce.

      Un élément que nous avons trouvé de particulière importance est l’inclusion des médicaments développés par Mirko Beljanski, qui travailla à l’Institut Pasteur. On les achète du laboratoir Natural Source â New York. Les plus puissants et recommandables sont le Ladybel et le Prostabel (ce dernier quand il-y-a traitement aux hormones, sinon l’autre est plus puissant), tous deux excellents pour combattre les cellules cancéreuses sans causer aucun dégât secondaire. Puis le RealBuild a été pour nous indispensable: il doit supposément être pris pour remonter le sang en globules blancs quand on prend des chimios, dans le cas de ma femme il a eut une action très bénéfique sur son foie qui était au bord du collapse. C’est surtout un régénérateur qui peut agir sur un certain nombre d’organes lorsqu’ils en ont besoin.

      Les gens atteints de cancer et qui arrivent sur ce site, n’ayez pas peur de prendre votre situation entre vos mains, vous irez bien mieux qu’en laissant faire les gens des hôpitaux.

    • Bonjour,

      comment être en contact avec vous Patrick?

    • Bonjour, tout d’abord, bravo pour votre site et votre courage! j’ai perdu mon père d’un cancer il y a 3 ans et depuis je m’interesse à toutes les solutions alternatives pour guerrir.

      Je ne sais si on vous l’a déjà demandé, mais que pensez vous des traitements Beljanski ?

      Bonne continuation et merci pour ce blog!

    • comment entrer en contact avec vous SVP ?

    • Bonjour,
      Est ce que ça s’aurais possible de vous parler
      J ai vraiment besoin d aide SVP. Par mail ou par
      Téléphone je suis disponible! Merci a vous d être
      Aussi généreux avec votre experience

    • bonjour
      j;apprecie votre courage et j;ai fait de meme apres une recidive d’un cancer du poumon opéré en 2011
      depuis 14 mois je devrais subir de la chimio ;6 mois intense et maintenance 2 ans et demi
      j;aifait une chimio en nov 2012 et j’ai marché a 4 pattes pendant 2 semaines!j’ai donc decidé d’arreter
      je vais relativement bien en jouant beaucoup sur l;alimentation
      la progression des nodules est assez minime
      je ne connais pas la methode que vous avez employé
      est il possible d’en savoir plus?
      merci de m;avoir lue
      joelle

    • cher patrick,

      j’ai lu en détails votre blog moncancer.info
      habitez-vous toujours sur bruxelles ?
      etant moi-meme atteint d’un lymphome médiastinal de 20cm avec syndrome cave à la limite de l’etouffement, je survis sous hautes doses de cortisone avec très peu de temps pour agir
      je n’ai pas grand espoir du coté de la chimio, mais suis convaincu des causes psychosmatiques
      serait-il possible de se rencontrer, ou tout du moins de se téléphoner, pour partager nos expériences ?
      j’ai la conviction que si nous avons développé la meme maladie, c’est que nous avons vécu des choses similaires ; j’aurais aimé le vérifier

      cordialement,

    • Bonjour Patrick,

      Tout d’abord je tiens à vous dire que j’admire votre courage et que je vous comprends parfaitement.

      A 33 ans on m’a diagnostiqué un cancer du sein, histoire familiale qui se répète… J’ai donc pris la décision de me faire enlever les seins car je ne voyais pas d’autres solutions pour pouvoir vivre de manière à peu près sereine…

      En revanche, j’ai refusé la chimio et l’hormonothérapie qui devait suivre pendant 5 ou 10 ans.

      J’ai changé ma façon de m’alimenter, ma façon de penser et je continue dans cette voie. En recherche perpétuelle d’informations etc.
      Je dois dire que le régime dont vous parlez j’essaie de le suivre au maximum, même si je dois bien avouer pleins d’exceptions, il faut un mental d’acier pour y arriver.

      La chose qui me perturbe le plus c’est que je ne me sens plus du tout à ma place dans notre société. Je suis complètement décalée par rapport aux autres (mon mari y compris). Je cherche une nouvelle voie, quel chemin suivre… et comme j’ai lu que vous avez déménagé en Espagne cela m’a interpellée, je me demandais quel a été le déclencheur, comment vous y êtes-vous pris etc… je me pose plein de questions et si vous avez une minute pour me répondre j’en serais heureuse.

      Avec mes salutations les plus cordiales
      Virginie

      • Bonjour Virginie
        J’ai acheté ce terrain en… 1997. A la base, pour m’éloigner de tout. Le terrain est complètement isolé, pas de voisins. J’y ai habité pendant 3 semaines après l’achat et puis, la honte, la “civilisation” m’a manqué. Alors j’ai laissé le terrain en plan pendant plusieurs années. Puis en 2007 j’ai appris pour le pic du pétrole et en 2008 j’ai acheté une maison avec un jardin dans lequel j’ai cultivé des légumes, des céréales, etc. Puis là aussi ça a foiré mais parce que les voisins répandaient des produits chimiques et brûlaient leurs plastiques. Et là je suis retourné en octobre mais le terrain était quasi inaccessible… En résumé en 1997 le déclencheur a été mon désir d’extirpation de la société et en 2014 le désir de création d’un espace de permaculture.

    Leave a reply