• Particules fines – La Tour Eiffel dans le smog

    Posted on December 13th, 2013 Patrick No comments

    Copie d’un email que j’envoie à une connaissance…

    Bonjour Josué

    Merci pour cet article du guardian… J’apprécie le dernier slide, en particulier les deux “STILL”:
    Oil and gas companies are STILL spending hundreds of billions of dollars exploring for new reserves –
    and governments are STILL using hundreds of millions of our tax dollars to help them.
    Comment être optimiste? Comment ne pas verser irrémédiablement dans le pessimisme exacerbé d’un Dennis Meadows?
    Ah, c’est vrai, j’oubliais, l’ennième “bonne” nouvelle du journal télévisé: l’essence baisse de 1 centime. Bonne nouvelle? La bonne nouvelle serait que l’essence et le diesel passent à 4 euros le litre…
    Oh, mais pardonne-moi, je vais déjà te quitter… en effet, je dois aller chercher ma fille à l’école et ainsi prendre notre dose quotidienne de gaz d’échappements diesel, officiellement reconnus cancérigènes pour l’homme par l’OMS.
    Particules fines… pfff, plus j’approfondis le sujet, plus je sombre dans la dépression 🙂
    Honoré d’ailleurs, d’avoir appris que la combustion du bois, bois qui est prôné comme étant une des solutions “durables” au changement climatique, est en fait la solution LA PLUS polluante en matières de particules fines…
    que les FAP (filtres à particules) laissent passer les PM 0.1, qui sont bien entendu les plus nocives puisqu’elles passent la barrière des poumons et se répandent avec la plus grande joie dans notre organisme, causant AVC et crises cardiaques à gogo!
    Mais il paraît que la pollution intérieure est pire que la pollution extérieure. Très bien, voilà qui promet. A propos, les chaudières à gaz n’émettent pas de particules fines… chouette! sauf que les chauffe-eaux et cuisinières à gaz eux ne se gênent pas pour le faire…
    Bon d’accord, le fait que j’ai eu un cancer, une tumeur de 9cm entre les poumons, n’est sans doute pas étranger au fait que je sois particulièrement sensible à ce genre de chose, des trucs invisibles qui pénètrent sournoisement dans nos corps, et ce dès notre conception…
    Mais heureusement on fixe des normes à ne pas dépasser, juste assez pour rester dans des manifestations chroniques, pas aiguës… si les gens tombaient comme des mouches aspergées d’insecticide, ce ne serait pas politiquement correct, hein?
    Et PSA d’annoncer très fièrement que la filtration permet de limiter le nombre de particules fines à 10 milliards par km, alors que la norme est à 100 milliards par km, ce qui me réjouit tout particulièrement, moi qui pensais naïvement que les filtres bloquaient toutes les particules…
    Alors voilà Josué, si je me souviens bien, tu as toi aussi des enfants, quand allons-nous, tous ensemble dire, pardon, hurler, un grand STOP???
    9 décembre : la détection dans l’atmosphère d’un gaz à effet de serre très résistant, la perfluorotributylamine (PFTBA), est annoncée.
    A part ça, tout va bien…
    Patrick